Publicité

Article

Adobe: Photoshop et Illustrator passent à la formule par abonnement

Pierre Vitré

Publié

Après 10 ans de bons et loyaux services, la suite Adobe Creative est maintenant morte. La société a annoncé se concentrer désormais sur Adobe Creative Cloud. Les prochaines versions des Photoshop, Illustrator, InDesign, Dreamweaver, After Effects, Adobe Premiere… ne seront désormais proposées que sur abonnement. Un gros changement pour Adobe qui risque de subir la colère de quelques utilisateurs.

R.I.P. Creative Suite

Adobe Creative Suite 6 sera ainsi la dernière Creative Suite. La société va encore vendre CS6, mais il n’y aura pas une Creative Suite 7. CS6 sera mis à jour avec des corrections de bugs, mais il ne faut pas s’attendre à de nouvelles fonctionnalités pour la désormais obsolète suite d’applications.

Adieu Creative Suite et bienvenue Adobe Creative Cloud ! Creative Cloud permet de télécharger et d’utiliser les tous les logiciels de création d’Adobe en payant un abonnement à une offre plutôt que de payer l’achat du logiciel. L’abonnement offre en plus un service de stockage en ligne et de synchronisation des fichiers.

Précision importante, les logiciels devront toujours être téléchargés et installés en local, mais ils ne s’exécuteront que si l’abonnement est souscrit. Adobe promet toutefois qu’il sera possible de les utiliser sans accès à internet.

Pour les entreprises, un accès complet à la Creative Cloud coûtera 69,99 $ par mois par utilisateur ou 39,99 $ si la société avait auparavant CS3 ou une version ultérieure. Les entreprises peuvent s’attendre à plus d’espace de stockage dans le cloud que les versions grand public.

Les étudiants pourront toujours obtenir des réductions d’Adobe. Un accès complet à la Creative Cloud leur coûtera ainsi 19,99 $ par mois. Il y a également un plan de formation baptisé “Team” qui coûte 39,99 $ par mois et par membre.

Pourquoi un tel choix?

En d’autres termes, il s’agit d’un modèle d’affaires plus stable et rentable pour Adobe. La société souvent confronté à des revenus instables au cours des trimestres précédents voit ici une porte de sortie pour stabiliser ses revenus.

Une autre raison pour Adobe est de lutter contre le piratage. Photoshop est peut-être l’application la plus piratée de tous les temps et ce pour une bonne raison. L’application coûte en effet la bagatelle de 700 $, ce qui est hors de portée pour la plupart des consommateurs.

Pour les utilisateurs en tout cas, cette décision représente une bonne nouvelle puisque l’offre est assez attractive.

Via (Adobe Creative CloudCNET)

Vous aimerez aussi

  1. Apple bloque les anciennes versions d’Adobe Flash Player sur Safari

    Apple bloque les anciennes versions d’Adobe Flash Player sur Safari

    Lire l'article
  2. Apple met à jour Safari pour bloquer les anciennes versions d’Adobe Flash

    Apple met à jour Safari pour bloquer les anciennes versions d’Adobe Flash

    Lire l'article
  3. Banc d’essai: Android 4.3 face aux autres versions Android

    Banc d’essai: Android 4.3 face aux autres versions Android

    Lire l'article